Le marché de Port-Louis

Port-Louis, la capitale de l'île, laisse découvrir dans son centre, bordé de rues où grouillent les marchands avec des étals déclarés ou sauvages, un magnifique marché délimité par de superbes grilles en fer forgé art-déco.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

C'est pittoresque, typique et sa beauté vous enchantera. Regardez, photographiez, profitez du paysage à volonté, mais hélas, cela reste un endroit où le touriste n'est qu'un pigeon à plumer.

Vous voyez de superbes chemises typiques, les mêmes sont à vendre sur le marché de Mahébourg par exemple quatre, cinq, six fois moins cher que le prix que vous arriverez à négocier à Port-Louis. Et c'est exactement la même qualité, le même tissu quoiqu'en disent les vendeurs Port-Louisiens.

On peut concevoir que c'est toujours plus cher dans la capitale, que les taxes qu'ils doivent payer (quand ils les payent) pour occuper ces places pivilégiées font que les prix s'en ressentent, mais dans ce cas, c'est exagéré, le touriste devient la vache à lait. Et ils perdent toute leur amabilité si vous n'achetez pas.

Par expérience, négociez au maximum un prix sur l'objet que vous convoîtez sans l'acheter, puis dans une autre ville, quand vous le reverrez dans une autre boutique, (vous retrouverez toujours son jumeau ailleurs, ne vous inquiétez pas) demandez son prix, et vous louerez le fait d'avoir résisté à votre pulsion d'achat sur le marché de Port-Louis.

Il y a quelques vendeurs honnêtes mais hélas, ils payent pour tous ceux qui, jour après jour, ternissent l'image de ce marché.
Un bon coup de balai est nécessaire.

Maintenant ces remarques ne concernent pas les marchands de fruits/légumes, ni la section boucherie et poissonnerie. La plupart de ces marchands ont leurs prix affichés et respectent leurs clients, et bien souvent, les prix sont plus compétitifs qu'ailleurs.